L’Orthoposturodontie

L’orthoposturodontie est l’art de rééquilibrer le corps avec une posture équilibrée, grâce notamment à un bon calage dentaire. « Penser globalement, agir localement ».

 

Entre « Occlusodontie » et « Posturologie »

La pathologie posturale est caractérisée par un déséquilibre général du corps qui génère un excès de contraintes responsable de pathologies musculo-articulaires. Le déséquilibre postural est causé par l’asynchronisme d’un ou de plusieurs capteurs posturaux : capteurs podaux, capteurs mandibulaires (mâchoire), capteurs visuels, capteurs proprioceptifs articulaires, capteurs cutanés, capteurs vestibulaires.

Une malocclusion (mauvais contacts des dents) peut apporter une explication au bruxisme (serrements et grincements des dents), mais peut aussi se révéler par des douleurs au niveau de l’ATM (claquements de la mâchoire) et provoquer des maux de tête, des vertiges, des cervicalgies, des lombalgies, des tendinites, des pubalgies, des douleurs podales

Le mauvais contact des dents peut induire des pertes d’énergie, des fatigues musculaires et ainsi priver certains sportifs de performances. Soigner ses dents, traiter les malocclusions et les dysfonctions temporo-mandibulaires, c’est l’assurance d’une meilleure santé et d’un meilleur rendement sportif.

 

L'Orthoposturodontie - Illustration 2

 

En ce qui concerne la souffrance, les études dentaires ou médicales ne nous préparent pas à celà, elles sont techniques, basées sur des examens cliniques, biologiques, radiologiques où le symptôme est considéré comme une maladie. Le patient est souvent absent du débat, il devient un organe, un viscère, un membre mais jamais une entité.
La question qui fait avancer est celle du « pourquoi ». Pourquoi cette personne tombe-t-elle malade ? Pourquoi ce jeune sportif se blesse-t-il toujours ? Hasard, malchance, fatalité ou incompétence ? La réponse n’est pas toujours évidente, parfois inconnue, mais se poser la question fait progresser.

En traitant le symptôme, c’est-à-dire « l’effet », sans s’occuper de la cause « la désorganisation du système », on favorise des désordres atteignant des plans plus profonds. C’est un peu comme si on cassait le thermomètre dans le cas d’une fièvre.

L’orthoposturodontie est donc un concept occluso-postural qui place l’individu au centre du traitement, avec une approche globale de sa pathologie. Nous mettons en relation deux disciplines : l’occlusodontie et la posturologie.

      • L’occlusodontie étudie le rapport statique et dynamique des arcades dentaires de la mandibule, sur celle du maxillaire, grâce aux jeux de l’ATM (Articulation Temporo-Mandibulaire).
      • La posturologie est l’étude de l’homme debout à travers ses différents capteurs : l’oeil, l’oreille interne, le pied. Un de ces capteurs peut être en dysfonction et entrainer un problème postural.

Le chirurgien dentiste, véritable architecte du crâne, trouve ainsi sa place au sein d’une équipe thérapeutique multidisciplinaire qui regroupe médecins, O.R.L, rhumatologue, posturologues, ostéopathes, kinésithérapeutes, podologue, orthoptiste, orthophoniste.

 

L'Orthoposturodontie - Illustration 3

 

Notion de traitement

Traiter un patient signifie pour nous, modifier sa position mandibulaire, afin de lui trouver un nouvel équilibre postural. Ceci passera par le choix d’une position thérapeutique articulaire.

Cette position thérapeutique sera déterminée à partir de l’interrogatoire médical, d’un examen clinique, radiologique, et d’une étude fine des moulages du patient montés sur un articulateur. Plusieurs solutions positionnelles peuvent être déterminées. L’amélioration posturale est appréciée par des tests posturaux comparatifs dans une recherche de symétrie, d’amélioration de l’amplitude des mouvements et/ou de tonicité musculaire. Ils permettent ainsi de valider une position mandibulaire optimale.

Cette position optimale sera maintenue par une gouttière en résine transparente positionnée sur les dents du bas, qui sera portée à temps plein (à l’exception des repas) jusqu’à disparition des symptômes. Généralement, elle n’englobe pas les dents antérieures, permettant ainsi une plus grande discrétion. Sa réalisation, assurée par un prothésiste dentaire, est extrêmement précise et doit permettre à la mandibule d’être guidée dans la position optimale déterminée.

Un accompagnement ostéopathique est toujours proposé. Une phase de stabilisation dentaire par orthodontie ou par collage est ensuite nécessaire pour pérenniser la position thérapeutique une fois la gouttière enlevée.

 

Pour plus d’informations

Vous pouvez consulter le site www.orthoposturodontie.com, du Dr. Michel Clauzade, l’un des auteurs de ce néologisme « Orthoposturodontie », et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet :
« Le concept ostéopathique de l’occlusion » 1989
« L’homme, le crâne, les dents » 1992
« L’homme debout » 1996
« Orthoposturodontie volume 1 et 2 » 1998 et 2006
« Dents et performance sportive » 2012

Moyens d’Accès

RER A arrêt Joinville-le-Pont
RER E arrêt Champigny Les Boullereaux

Bus 201 arrêt Bel Air
Bus 108 ou 110 arrêt Aristide Briand Le Plant

En savoir plus

Horaires d’Ouverture

Lundi de 9h30 à 19h00
Mardi de 9h30 à 19h00
Mercredi de 9h30 à 19h00
Jeudi le cabinet est fermé
Vendredi de 9h30 à 19h00
Samedi de 9h30 à 16h00

En savoir plus

Nos Contacts

Téléphone :
09 50 50 15 32

E-mail :
info@dentiste-champigny-bana.fr

Adresse :
32 avenue d'Alsace-Lorraine
94500 Champigny-sur-Marne


En savoir plus